de fr it

Amanz FidelGlutz von Blotzheim

15.2.1789 à Soleure, 3.8.1855 à Soleure, cath., de Soleure. Fils de Bernhard Josef et de Maria Susanna Rudolf. 1818 Magdalena Karolina Wallier, de Vendlincourt. Etudes de droit à Paris. Juge cantonal (1814), président de la cour d'appel (1831), juge à la cour suprême (1841-1851). Membre du Grand Conseil soleurois (1814-1830 et 1831-1845), G. démissionna en 1830 pour protester contre l'assemblée populaire de Balsthal qu'il considérait comme une tentative de coup de force. Trésorier du chapitre de Saint-Ours (1816-1835). Membre des commissions cantonales constituantes de 1830 et 1840. Avec Johann Baptist Reinert, G. exerça une influence sensible sur la Constitution de 1831 et sur la législation qui en découla. Politicien éclairé, issu d'une famille patricienne et de tendance catholique conservatrice, il fut un représentant du juste milieu, ouvert cependant à l'idée d'une démocratie représentative et d'un Etat fédéral suisse.

Sources et bibliographie

  • P. Aklin, Amanz Fidel Glutz-Blotzheim von Solothurn, 1855
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Amanz Fidel Glutz
Amanz Fidel Glutz-Blotzheim
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 15.2.1789 ✝︎ 3.8.1855

Suggestion de citation

Wallner, Thomas: "Glutz von Blotzheim, Amanz Fidel", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 08.09.2005, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/013429/2005-09-08/, consulté le 26.11.2020.