de fr it

HansJecker

5.3.1870 à Soleure, 18.6.1946 à Soleure, cath.-chr., de Soleure et Büsserach. Fils de Konrad, instructeur militaire. 1896 Louise Wirz, de Soleure. Maturité à Soleure, puis formation militaire, notamment à Saint-Cyr, près de Paris. Officier instructeur, carrière d'officier de milice. Commerçant à Soleure (1897). Membre du groupe des jeunes radicaux réunis autour de la Solothurner Zeitung (en particulier Hermann Obrecht et Gottlieb Vogt). Membre du Conseil de bourgeoisie de Soleure (1903), député au Grand Conseil soleurois (1904-1917, président en 1913), amman de la ville (1908-1915). Promoteur de la construction et du réseau routier à Soleure et dans la région, J. créa en 1912, avec Obrecht et Vogt, une entreprise de travaux publics, devenue par la suite la Stuag. Commandant du régiment d'infanterie soleurois 11 pendant la Première Guerre mondiale, puis colonel de la brigade d'infanterie 11, commandant de la place de Bâle lors de la grève générale de 1918. En 1921, J. abandonna la politique et s'installa à Ascona, plus tard à Lugano, à Wollishofen et finalement à Soleure.

Sources et bibliographie

  • H. Rindlisbacher, éd., Glück und Tücken der Menschheit, 1995
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 5.3.1870 ✝︎ 18.6.1946