de fr it

Peter JosefZeltner

30.11.1765 à Soleure, 22.1.1830 à Soleure, cath., de Soleure. Fils de Franz Anton, membre du Grand Conseil, et de Maria Anna de La Martinière. Frère de Xaver (->). Angelica Charlotte Drouin de Vandeuil de Lhuis. Collège des jésuites à Soleure. Officier de la Garde suisse à Paris (1783-1791). Membre du Grand Conseil de Soleure (1791-1798), caissier des sels (1791-1795), envoyé à Ulm (1795). Z. fut arrêté pour avoir fait tirer le 23 novembre 1797 une salve d'accueil en l'honneur de Bonaparte en dépit de l'interdiction des tirs nocturnes, ce qui conduisit à un incident diplomatique avec la France. Membre du gouvernement provisoire de Soleure (1798) et du Grand Conseil helvétique. Premier envoyé de la République helvétique à Paris (27 avril 1798 au 21 février 1800), Z. hébergea ensuite le héros de l'indépendance polonaise Tadeusz Kościuszko dans sa propriété de Berville près de Fontainebleau. A nouveau membre du Grand Conseil de Soleure (1814-1830). Franc-maçon.

Sources et bibliographie

  • P.F. Kopp, War der Ofen Schuld? Kabinettstücke aus der Schweizer Kulturgeschichte, 2014, 185-227.
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

F. Kopp, Peter: "Zeltner, Peter Josef", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 25.01.2015, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/013453/2015-01-25/, consulté le 28.10.2020.