de fr it

OskarHürsch

4.6.1892 à Coire, 26.7.1979 à Winterthour, prot., de Zofingue. Fils d'Otto, confiseur, et d'Ida Müller. 1) 1919 Martha Huber, fille d'Oskar Huber, 2) 1976 Luisa Morath, de Bâle. Etudes de théologie à Bâle, Marbourg, Berlin et Zurich (1912-1917), consécration en 1917. Précepteur à Iéna (1917), pasteur auxiliaire de la paroisse de Töss-Veltheim-Wülflingen (auj. Winterthour, 1918-1920), pasteur d'Oftringen (1920-1928). Rédacteur (1928), puis rédacteur en chef (1933-1958) du Landbote de Winterthour, organe du parti démocratique. Membre du Grand Conseil de ville de Winterthour (1934-1946). Député au Grand Conseil zurichois (1936-1955). H. présida le parti démocratique du canton de Zurich (1939-1951); il soutint en 1971 sa fusion avec le parti radical zurichois et la transformation du Landbote en un journal ouvert à diverses opinions. Pionnier de la protection de l'environnement et du paysage (premier président de la Ligue de Rheinau en 1960), il combattit la construction des centrales électriques de Rheinau et de Spöl.

Sources et bibliographie

  • Der Landbote, 27 et 30.7.1979
  • La nature et l'homme, 1979, cah. 5
  • R. Barth, «Das Ende der DP des Kantons Zürich», in Winterthurer Jahrbuch, 1987, 31-59
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 4.6.1892 ✝︎ 26.7.1979

Suggestion de citation

Bürgi, Markus: "Hürsch, Oskar", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 16.01.2008, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/013491/2008-01-16/, consulté le 26.11.2020.