de fr it

Johann KasparPfenninger

23.9.1760 à Stäfa, 1.2.1838 à Stäfa, prot., de Stäfa. Fils de Jakob, trésorier. 1782 Anna Elisabeth Schulthess, fille de meunier. Formation de chirurgien et d'accoucheur, diplôme en 1782. Médecin de campagne à Stäfa. Influencé par la Révolution française, P. fut un pionnier de l'émancipation de la campagne zurichoise. Membre d'une société de lecture (vers 1790). Condamné en 1795 à quatre ans de bannissement pour avoir été l'un des initiateurs du Mémorial de Stäfa de 1794, il fut gracié en 1798 sur pression de la France. Préfet national du canton de Zurich (1798-1800), membre de la Consulta à Paris (1802-1803), représentant peu influent de la minorité libérale au gouvernement zurichois de 1803 à sa mort. Il dirigea l'hôpital militaire de Rheinau pendant l'épidémie de typhus qui frappa les troupes alliées lors de leur passage (1814).

Sources et bibliographie

  • Lebensgeschichte des Johann Kaspar Pfenninger […], 1835
  • Ch. Mörgeli, «Johann Kaspar Pfenninger (1760-1838)», in Ritterhaus-Vereinigung Uerikon-Stäfa, rapport annuel, 1991, 27-38
  • S.G. Schmid, Die Zürcher Kantonsregierung seit 1803, 2003, 322
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 23.9.1760 ✝︎ 1.2.1838