de fr it

GilliMaissenle Vieux

vers 1520, mentionné pour la dernière fois en 1573, cath., de Sumvitg. Enseigne de la Ligue grise (1548), capitaine au service de France (1553). Landamman de la Cadi (1555-1557 et 1558-1560), président de la Ligue grise (1558, 1567 et 1573), gouverneur général de la Valteline (1561-1563), juge très apprécié dans les III Ligues. Pensionné par la France en 1561 et 1565. Défenseur décidé du diocèse de Coire contre les réformateurs. En 1569, M. fut l'un des quatorze signataires qui apposèrent leur sceau au document mettant fin au conflit né de la double élection à la chaire épiscopale de Bartholomäus von Salis et Beatus a Porta. Il fut l'ancêtre de la branche aînée de la famille, celle des présidents de la Ligue grise.

Sources et bibliographie

  • A. Maissen, «Prominents ord la vischnaunca da Sumvitg», in Annalas, 92, 1979, 29-61, surtout 32-38
  • A. Maissen, Die Landrichter des Grauen Bundes 1424-1799, 1990, 50-51
Liens
Autres liens
e-LIR
En bref
Dates biographiques ∗︎ vers 1520 Dernière mention 1573