de fr it

EdithZimmermann-Bütikofer

4.11.1925 à Adliswil, 23.7.1986 à Castagneto Carducci (Toscane), prot., de Schwändi et Mitlödi (les deux auj. comm. Glaris Sud). Fille de Gottfried Bütikofer, employé de gare. 1954 Franz Zimmermann, pilote et président de la commune de Mitlödi. Cheffe hôtesse. Présidente du Centre de liaison des associations féminines glaronaises (1961-1973) et membre du comité du parti radical glaronais, Z. fit partie de la commission pour la révision totale de la Constitution cantonale (1971-1977). Membre du Conseil de défense nationale et de la commission chargée de clarifier les relations entre la Suisse et l'ONU. Elle fut la première Glaronaise à présenter sa candidature à une élection complémentaire (1973), puis au Conseil d'Etat (1974). Z. fut active dans diverses organisations féminines nationales et internationales, comme l'Alliance de sociétés féminines suisses (membre du comité, 1961-1968) et le Conseil international des femmes (vice-présidente, 1973-1975), et participa au Congrès mondial des forces pacifiques à Moscou (1973), ainsi qu'à la Conférence mondiale sur les femmes de 1975.

Sources et bibliographie

  • Gosteli-Stiftung, Worblaufen
  • Glarner Nachrichten, 28.2.1973; 26 et 31.7.1986
  • Schweizer Frauenblatt, 25.5.1973
  • B. Wehrli, Mit Frauen im Gespräch, 1974, 57-67
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Edith Bütikofer (nom de naissance)
Edith Zimmermann (nom de mariage)
Dates biographiques ∗︎ 4.11.1925 ✝︎ 23.7.1986

Suggestion de citation

Feller-Vest, Veronika: "Zimmermann-Bütikofer, Edith", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 26.02.2014, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/013558/2014-02-26/, consulté le 28.10.2020.