de fr it

KarlKloss

12.9.1802 à Wielun (Pologne), 29.8.1870 à Liestal, prot., Polonais (famille d'origine all.), d'Itingen (1834) et de Liestal (1857). Fils de Karl. 1) 1834 Mathilde Schnell, de Berne, 2) 1839 Karolina Brodbeck, de Liestal, 3) 1845 Margaretha Heussler, de Bâle, 4) 1862 Emilie Brodbeck, de Liestal. Ecole d'infanterie de Varsovie. Membre de la conspiration patriotique de Piotr Wysocki, K. participa à l'insurrection de 1830-1831 et devint capitaine. Il s'exila à Besançon, passa en Suisse en 1833 avec la Légion sainte polonaise, prit part le 8 août à la bataille de Hülftenschanze pour défendre Bâle-Campagne et s'installa à Liestal. Il participa à la seconde expédition des Corps francs en 1845 et à la guerre du Sonderbund en 1847. Député au Grand Conseil de Bâle-Campagne (1861-1869). Colonel. K. resta en contact avec sa patrie, où il avait été condamné à mort par contumace en 1834, grâce à l'intermédiaire des organisations polonaises en Suisse.

Sources et bibliographie

  • Polski Słownik Biograficzny, 1967-1968
  • P. Aellig, Ch. Lupp, «Die Rolle des Kantons Basel in der schweizerischen Polenangelegenheit von 1833/34», in BZGA, 95, 1995, 163-189
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF