de fr it

Johann JakobSchäfer

4.10.1749 à Seltisberg, 4.5.1823 à Liestal, prot., de Seltisberg. Fils de Hans Jakob, agriculteur, et de Barbara Strub. 1773 Ursula Gysin, fille de Hans Jakob, boulanger. Apprentissage de meunier à Bâle, formation d'artilleur dans la milice bâloise, études de mathématiques et de physique en autodidacte. Sa gestion exemplaire du moulin sur l'Orisbach lui valut le surnom d'"Orismüller". Porte-parole, avec Hans Georg Stehlin et Wilhelm Hoch, de la population rurale lors de la révolution bâloise et membre de l'Assemblée nationale helvétique (1798). Membre de la Chambre administrative (1798-1803) et du Petit Conseil de Bâle (1803-1806). S. fut élu en 1806 géomètre cantonal avec le titre de commissaire du pays. Lors de la correction de la Linth, il se forma en construction hydraulique auprès de Hans Conrad Escher et du directeur des ouvrages hydrauliques badois, Johann Gottfried Tulla. S. bâtit de nombreuses digues sur la Birse, l'Ergolz et la Frenke.

Sources et bibliographie

  • K. Birkhäuser, éd., Personenlexikon des Kantons Basel-Landschaft, 1997, 129
  • M. Rickenbacher, «Die Trigonometrie im Blut», in BHBl, 64, 1999, 133-163
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 4.10.1749 ✝︎ 4.5.1823