de fr it

AloysJost

21.11.1759 à Zizers, 9.3.1827 à Zizers, cath., de Zizers. Fils de Georg Josty et d'Eufrasia Andergassen. 1) Maria Josefa Crescentia de Funkner, 2) Catharina Banzer, gouvernante sous son toit. Lieutenant de la compagnie française des gardes du baron Heinrich von Salis-Zizers. J. fut officiellement bailli de la seigneurie de Maienfeld (1789-1791), mais n'occupa jamais ce poste. Membre de l'état-major général de l'armée du Midi (1792), administrateur de la seigneurie de Reichenau et directeur du petit séminaire (1793-1795), puis négociant à Zizers. J. joua un rôle prépondérant à l'Assemblée nationale des III Ligues de 1794 et à la Diète de 1797. Il s'opposa à l'hégémonie des Salis, soutint l'égalité des droits pour la Valteline et, après la perte de cette dernière, l'adhésion des Grisons à la Suisse. En exil à deux reprises à Männedorf durant l'occupation autrichienne, J. fut, sous l'Helvétique, commissaire du gouvernement dans les cantons de Bellinzone et de Lugano (1799). Cofondateur des Patriotes grisons et principal représentant de l'aile jacobine.

Sources et bibliographie

  • A. Rufer, «Aloys Jost - ein Bündner Patriot», in Der Freie Rätier, 1959, 297
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 21.11.1759 ✝︎ 9.3.1827