de fr it

HenriParrat

3.11.1909 à Delémont, 14.2.1980 à Delémont, cath., de Delémont. Fils de Joseph, instituteur, et de Laure-Ida Müller. Marcelle Dubs, fille de Rodolphe, cuisinier. Ecole normale à Porrentruy, licence ès sciences économiques et commerciales à Neuchâtel. Stage dans l'administration fédérale, expert-comptable à l'autorité de taxation du Jura à Delémont (1937-1960). Entré au parti socialiste en 1946, P. s'affirme rapidement comme le leader de la section delémontaise. Président de 1947 à 1950, il reviendra à la tête du parti en 1968, le temps de réduire une tentative de scission. Elu conseiller municipal en 1947, puis maire en 1952, avec une majorité socialiste. Préfet du district de Delémont (1960-1975). Le 29 juin 1968, il empêche une intervention violente des grenadiers bernois contre le groupe Bélier qui occupait la préfecture. Longtemps réservé face au séparatisme jurassien, il adhère en 1969 au Mouvement pour l'unité du Jura ("troisième force"), mais en 1974, il se prononce publiquement pour la création d'un canton du Jura.

Sources et bibliographie

  • P. Gassmann, «Henri Parrat», in Socialisme jurassien, 1985, 41-46
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 3.11.1909 ✝︎ 14.2.1980