de fr it

Franz JosefNager

3.3.1803 à Andermatt, 6.6.1879 à Andermatt, cath., de l'Urseren. Fils de Felix Donatian, commerçant et amman de l'Urseren. 1827 Anna Josepha Müller, fille d'Alois, commerçant et amman de l'Urseren. Ecoles primaire et latine à Andermatt, supérieure à Lucerne et Fribourg. De retour à Andermatt, N. dédaigna la carrière commerciale souhaitée par sa famille, mais ouvrit au rez-de-chaussée de la maison paternelle une boutique de minéraux et d'animaux empaillés (oiseaux et autres), qu'il préparait lui-même. Ce magasin, qu'il tint jusqu'à sa mort, lui valut le surnom de Vogelstupf ("bourreur d'oiseaux"). N. occupa le poste lucratif de directeur fédéral du déneigement au Gothard (1850-1875), responsable de rendre le col praticable au printemps, en particulier pour la poste. Jeune, il entra dans la carrière politique: secrétaire (1825-1836), trésorier (1843-1845), vice-amman (1845-1847) et amman (1847-1852) de l'Urseren. A l'époque du Sonderbund, il se déclara publiquement pour les idées radicales, contrant ainsi la politique du gouvernement uranais. Avec le Conseil de la vallée, il combattit vivement la Constitution cantonale de 1850, qui rognait les droits séculaires de l'Urseren. En raison de son opposition virulente aux autorités d'Uri et de ses attaques contre le clergé de la vallée, il fut privé en 1852, pour deux ans, de toutes ses charges publiques par le tribunal cantonal. Mais ses concitoyens le réélurent amman en 1854-1857, 1859-1861 et 1866-1869. La valeur de ses travaux scientifiques sur les oiseaux de l'Urseren était reconnue des spécialistes. Il rassembla une importante collection ornithologique et minéralogique (qu'il légua en grande partie à l'école cantonale d'Uri) et fit des expériences d'élevage du bouquetin.

Sources et bibliographie

  • E. Regli, «Franz Joseph Nager, Talammann zu Ursern und Naturforscher, 1803-1879», in HNU, N.S., 18/19, 1963/1964, 29-60
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Fryberg, Stefan: "Nager, Franz Josef", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 07.07.2009, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/013633/2009-07-07/, consulté le 28.10.2020.