de fr it

Bractéate

Denier rond, abbaye de Saint-Gall, après 1295 (Münzkabinett der Stadt Winterthur, Inv. S 643; photographie Manuela Gygax).
Denier rond, abbaye de Saint-Gall, après 1295 (Münzkabinett der Stadt Winterthur, Inv. S 643; photographie Manuela Gygax).
Denier carré des ducs d'Autriche, Zofingue, 1er tiers du XIVe siècle (Münzkabinett der Stadt Winterthur, Inv. S 660; photographie Manuela Gygax).
Denier carré des ducs d'Autriche, Zofingue, 1er tiers du XIVe siècle (Münzkabinett der Stadt Winterthur, Inv. S 660; photographie Manuela Gygax).

Du latin bractea, mince feuille de métal. Terme numismatique (fin XVIIe s.) désignant des pièces de monnaie très minces, frappées d'un seul côté et dont la figure de l'avers apparaît en creux au revers (Monnaies). Technique née en Allemagne centrale au XIIe s., répandue aussi en Suisse alémanique pour la frappe des deniers ou Pfennige jusqu'au XIVe s. (bractéate au sens propre) et, jusqu'au XVIIIe s., des Rappen, Haller, Angster, etc., dénommés Hohlpfennige par les numismates germanophones. La demi-bractéate ou Dünnpfennig est une pièce biface antérieure à la bractéate.

Liens
Indexation thématique
Economie / Monnaies / Généralités

Suggestion de citation

Olivier Frédéric Dubuis: "Bractéate", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 01.11.1999. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/013665/1999-11-01/, consulté le 26.06.2022.