de fr it

Parpaiolle

Monnaie d'argent, puis de billon, la parpaiolle (ou parpaillole ou double blanc) fut frappée pour la première fois en Provence au milieu du XIVe s. En Italie, depuis cette époque, le terme parpagliola désigna divers gros étrangers. Les frappes des ducs de Savoie, dès le milieu du XVe s., jouèrent un rôle important. Du XVIe au XVIIIe s., de nombreuses villes italiennes, notamment Milan, Gênes, Sienne, Asti et Casal, en émirent aussi. En Suisse, les évêques de Lausanne firent frapper de 1457 à 1536 des parpaiolles et demi-parpaiolles sur le modèle savoyard. Celles de la ville de Genève (1557-1785) valaient trois "quarts" (soit trois quarts de sol). Celles de la seigneurie de Mesolcina (1487-1518) copiaient les pièces italiennes.

Sources et bibliographie

  • M. Amandry, Dict. de numismatique, 2001, 438-439