de fr it

Plappart

Le terme de plappart (formé d'après le franç. blafard) s'appliqua dès le XIVe s. en Suisse alémanique, en Allemagne du Sud et en Alsace, aux pièces d'argent indigènes ou étrangères, milanaises principalement. En Suisse, la frappe de plapparts commença en 1384/1388 à Berne, en 1417 à Zurich, en 1424 à Saint-Gall (premières monnaies suisses millésimées) et en 1425 à Bâle (dans le contexte de la convention monétaire dite Rappenmünzbund). Les villes de Soleure et de Laufenburg et l'évêque de Sion en frappèrent aussi par la suite. Plus grosse monnaie d'argent en Suisse alémanique jusqu'à l'introduction du teston en 1482, le plappart fut progressivement éliminé par le batz dès le début du XVIe s.

Sources et bibliographie

  • Idiotikon, 5, 128-134
  • F. von Schrötter, éd., Wörterbuch der Münzkunde, 1930, 76-77