de fr it

Teston

Les testons (all. Dicken) étaient de grandes et épaisses (dick = épais) monnaies d'argent frappées dès le XVe s. sur le modèle italien (Frappe monétaire); ils portèrent le nom de teston en France jusque bien avant dans le XVIe s. et dans l'espace germanique. Venise (1472) et Milan (1474) furent les premières villes à émettre des livres (ital. lira) en argent. A Milan, ces pièces, qui montraient le portrait du duc, reçurent le nom de testone (de testa, tête), bientôt francisé en teston. En 1482 déjà, Berne imitait le teston qu'elle nomma Dicken, remplaçant l'effigie ducale par celle du patron de la ville. Avant 1500, la plupart des cantons avaient suivi son exemple. Valant un tiers (plus rarement un quart) de florin, le Dicken acquit une importance européenne. Au XVIIe s., quelques cantons frappèrent des testons valant un tiers de thaler, soit 24 kreuzer, et des demi-testons de 12 kreuzer. Zurich émit jusqu'en 1753 un «nouveau teston» (Neuer Dicken) équivalent à un quart de florin.

Sources et bibliographie

  • H.-U. Geiger, Der Beginn der Gold- und Dickmünzenprägung in Bern, 1968