de fr it

Alfred deMeuron

2.6.1857 à Corseaux-sur-Vevey, 25.12.1928 aux Eaux-Vives (auj. comm. Genève), prot., d'Orbe, Saint-Sulpice (NE) et Genève. Fils de Georges, propriétaire-exploitant, et de Jeanne Louise de Charrière. Frère d'Aloïs (->) et d'Edouard (->). Henriette Renevier, fille d'Eugène Renevier. Gymnase scientifique, puis faculté technique de l'académie de Lausanne (interruption pour raison de santé). M. s'associe en 1879 à Genève avec Jean Lamon, fabricant de petit appareillage électrique. Après dissolution de la société, il persiste néanmoins dans ce secteur en rapide évolution en fondant en 1882 la Société De Meuron et Cuénod et en engageant le pionnier René Thury. Après avoir mis sur orbite la filière électromécanique genevoise, il quitte l'entreprise en 1886, mais continue de prêter son concours à des réalisations ponctuelles (centrale d'éclairage de Genève, 1887; Chemin de fer électrique du Salève, 1890-1893). Il se consacre alors à l'évangélisation populaire, puis fonde l'Office social en 1908 (consultations juridiques gratuites). Député au Grand Conseil genevois (1895-1910). Membre de la Croix-Bleue, administrateur de la Société coopérative suisse de consommation de Genève.

Sources et bibliographie

  • S. Paquier, Hist. de l'électricité en Suisse, 1998, 447-448, 556, 608-610
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Paquier, Serge: "Meuron, Alfred de", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 12.01.2010. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/013850/2010-01-12/, consulté le 24.10.2020.