de fr it

Phokion HeinrichClias

1782 à Boston, 4.11.1854 à Coppet, d'Aarberg en 1813. Fils d'un Käslin, de Beckenried, qui avait émigré vers 1770 en Amérique et pris le nom de C. Orphelin élevé en Hollande. Premières leçons de gymnastique dans ce pays et en Allemagne. Maître de gymnastique à Gottstatt près de Bienne dès 1810, puis au gymnase et à l'orphelinat de Berne ainsi qu'à l'institut Fellenberg à Hofwil. C. fonda en 1821 un établissement de bains et de natation à Berne, au Marzili. La même année, il fut appelé en Angleterre pour enseigner dans les écoles de l'armée et de la marine royales. De retour en Suisse en 1824, il fut député au Grand Conseil bernois (1832-1835). Actif en France dans les années 1840, il revint vivre en Suisse en 1848. Avec Johannes Niggeler et Adolf Spiess, C. figure parmi les fondateurs de l'enseignement de la gymnastique en Suisse.

Sources et bibliographie

  • Gymnastique élémentaire, ou cours analytique et gradué d'exercices propres à développer... l'organisation humaine, 1819 (all. 1816)
  • Kalisthenie oder Übungen zur Schönheit und Kraft der Mädchen, 1829
  • F.K. Mathys, Phokion Heinrich Clias, 1954
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 1782 ✝︎ 4.11.1854
Indexation thématique
Politique (1790-1848) / Cantons
Sports