de fr it

FeliceGambazzi

9.11.1871 à Novaggio, 1.8.1953 à Novaggio, cath., de Novaggio. Fils de Siro, paysan, et de Margherita Bertoli. 1897 Virginia Cantoni. Après les trois premières années d'école primaire, G. travaille comme garçon tuilier au Piémont. Apprentissage de décorateur à Lausanne (1883-1884), où il commence à pratiquer la gymnastique. Dès 1893, il enseigne la gymnastique à Lugano, Curio, Agno, Tesserete, Mendrisio, et à l'école normale de Locarno. En 1895, il suit à Neuchâtel un cours fédéral pour maîtres de gymnastique. G. étend l'enseignement de cette discipline aux jeunes filles (1910) et introduit des cours de gymnastique corrective (1929). En 1910, il organise à Lugano le congrès suisse d'éducation physique féminine et le premier concours de gymnastique féminine. Etabli à Paris de 1915 à 1931, il dirige une entreprise de peinture. Syndic de Novaggio (1924-1932). Fondateur de sociétés d'éducation physique et de revues, dont Il Ginnasta Svizzero (1899), G. est aussi l'auteur de manuels de gymnastique.

Sources et bibliographie

  • E. Pelloni, Un saluto a Felice Gambazzi, 1953
  • F. Gambazzi, éd., Novaggio e la sua gente, 1981
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 9.11.1871 ✝︎ 1.8.1953

Suggestion de citation

Trisconi, Michela: "Gambazzi, Felice", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 07.01.2003, traduit de l’italien. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/014045/2003-01-07/, consulté le 25.11.2020.