de fr it

HenzmannHerbort

Première mention en 1403, avant 1455, de Willisau. Fils de Hans. 1) Margaret Schwander, 2) Adelheid Schnider. En 1416 et 1417, H. fut président du tribunal, dont on peut déduire qu'il était probablement membre du Conseil de Willisau. Sa fortune s'élevant à 3600 florins, il était en 1453 le contribuable le plus riche du comté de Willisau. Parmi les notables de Willisau, il eut une place particulière, étant pendant plusieurs décennies avoyer (attesté de 1418 à 1438). Après sa mort, son fils Wilhelm prit sa place au Conseil et, comme son père, occupa pratiquement à vie la charge d'avoyer (1457-1480).

Sources et bibliographie

  • A. Bickel, Willisau, 1982
  • E. Meyer-Sidler, «Die Herbort», in Heimatkunde des Wiggertals, 48, 1990, 99-134
  • E. Meyer-Sidler, «Die Korporation Willisau-Stadt und ihre Korporationsgeschlechter», in Heimatkunde des Wiggertals, 52, 1994, 9-136
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques Première mention 1403 ✝︎ avant 1455

Suggestion de citation

Lischer, Markus: "Herbort, Henzmann", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 11.12.2007, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/014147/2007-12-11/, consulté le 03.12.2020.