de fr it

Etalon

L'étalon est une valeur de référence légale matérialisant des unités de mesure physique (Poids et mesures). En allemand, il a porté divers noms (Urmass, Schlüfmass, Schlafmass, Muttermass, Stummen et enfin Eichmass); en français, le terme est issu du latin médiéval stalonnus. Jusqu'au XIXe s., les étalons étaient faits d'alliages stables et servaient aux étalonneurs à l'établissement officiel et au contrôle des balances, mesures et poids locaux. Un jeu d'étalons primaires des principales unités de poids, longueur et capacité (liquides, céréales) était conservé à la chancellerie ou aux archives. Les étalons secondaires, gardés dans un endroit public (hôtel de ville, maisons de commerce, soustes), servaient de référence au commerce local. Les instruments de mesure privés étaient autorisés s'ils portaient la marque officielle.

Sur le territoire de la Confédération, les poids et mesures relevèrent jusqu'en 1798 des autorités des villes et Etats, des seigneuries locales et des corporations. Ils passèrent aux cantons en 1803; il existe toujours des étalonneurs cantonaux chargés de certains contrôles, comme l'étalonnage des colonnes d'essence. Les anciens étalons locaux tombèrent en désuétude lorsque la plupart des cantons adoptèrent le système métrique. Ils sont aujourd'hui conservés dans les dépôts des musées cantonaux et locaux. Pour l'Etat fédéral, la surveillance des poids et mesures incombait au Bureau fédéral de vérification, fondé en 1862, auquel succédèrent le Bureau fédéral des poids et mesures (1909), puis l'Office fédéral de métrologie (1977, auj. Institut fédéral de métrologie); son champ d'activité, étendu, tient compte de l'évolution rapide des techniques de mesure. Depuis que la Suisse a adhéré (1978) au système international d'unités, l'office transmet et surveille les unités de mesure reconnues au niveau international.