de fr it

Johann MelchiorMohr

28.4.1762 à Lucerne, 25.5.1846 à Lucerne, cath., de Lucerne. Fils de Franz Xaver Ireneus, membre du Petit Conseil, et d'Ursula Amrhyn. Frère de Walburga (->). Gymnase à Lucerne (1773-1777). Officier au service de France. Etudes de théologie, ordination à Lucerne (1787). Curé à Geiss (1789), chanoine de Saint-Léger à Lucerne (1792-1800). A partir de 1798, secrétaire du ministre des Affaires étrangères, puis en 1800 ministre des Arts et des sciences sous la République helvétique, succédant à Philipp Albert Stapfer. M. se battit en faveur d'une école obligatoire pour tous et de la création d'écoles communales. Président de l'Assemblée des notables (30 avril-24 mai 1802) et sénateur (1802-1803), secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères (1802-1803). M. revint en 1803 au chapitre de Saint-Léger, où il refusa son élection comme prévôt (1829). Inspecteur de l'instruction publique lucernoise (1804-1806) et recteur du gymnase (1806-1809). Membre de la Société helvétique et de la Société de lecture de Lucerne depuis 1795.

Sources et bibliographie

  • H. Wicki, Staat, Kirche, Religiosität, 1990
  • P. Bernet, Der Kanton Luzern zur Zeit der Helvetik, 1993
  • W. Hörsch, J. Bannwart, Luzerner Pfarr- und Weltklerus, 1700-1800, 1998
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 28.4.1762 ✝︎ 25.5.1846