de fr it

Hans JakobPetermann

1674 à Root, 1712 à Lucerne, cath., de Root. Tenancier de l'auberge zum Hirschen (du Cerf), à Root, analphabète. Avec un revenu imposable de 195 florins en 1702, P. faisait partie de l'élite économique de la campagne. Il affirma être en possession d'un document projetant une alliance défensive avec les cantons campagnards de Suisse centrale. Elu capitaine lors du soulèvement des paysans lucernois de 1712, il prit la tête des troupes insurrectionnelles de Root et préconisa des mesures énergiques contre les officiers de la ville et les sujets fidèles au gouvernement. Après l'échec de la rébellion, il perdit sa patente d'aubergiste, fut condamné à mort le 24 septembre, décapité et sa tête exposée à l'une des portes de la ville de Lucerne. Sa succession fit toutefois l'objet d'une disposition favorable à sa famille.

Sources et bibliographie

  • S. Grüter, Geschichte des Kantons Luzern im 16. und 17. Jahrhundert, 1945
  • M. Merki-Vollenwyder, Unruhige Untertanen, 1995
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 1674 ✝︎ 1712