de fr it

Johann JacobBischoff

1.8.1841 à Heidelberg, 26.10.1892 à Bâle, prot., de Bâle. Fils de Johann Jacob, fabricant de rubans, et de Maria Deurer, de Mannheim. 1868 Luise Burckhardt. Gymnase à Heidelberg, études de médecine à Bâle et Heidelberg, doctorat à Bâle en 1864. Assistanat du chirurgien August Socin et habilitation en gynécologie et obstétrique à l'université de Bâle en 1865. Lors d'un grand voyage d'études en 1867-1868, B. se rendit à Glasgow chez Joseph Lister, fondateur de l'antisepsie chirurgicale. Directeur de la nouvelle clinique obstétricale et professeur extraordinaire à Bâle (1868). Pour lutter contre la fièvre puerpérale, s'inspirant des idées de Lister sur la prévention des infections, B. ouvrit en obstétrique la voie de l'asepsie. Bâle renonça à punir les mères célibataires en 1873; la tendance à accoucher à l'hôpital se renforça. Atteint d'une longue maladie, morphinomane, B. fut contraint de se retirer en 1887.

Sources et bibliographie

  • T. Koller et al, éd., 100 Jahre Geburtshilfe und Gynäkologie in Basel, 1970
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 1.8.1841 ✝︎ 26.10.1892