de fr it

LouisBourget

22.3.1856 à Yverdon, 26.7.1913 à Lausanne, prot., de Rivaz. Fils de Jules, maître de classe à l'institut Naef, et de Marie Baud. Augusta Hunziker. Elève à l'école de pharmacie de Lausanne, puis pharmacien. Docteur en médecine de l'université de Genève en 1884. Privat-docent à Genève en 1887, professeur extraordinaire (1890), puis ordinaire (1891) de pharmacologie et de chimie physiologique à Lausanne. B. inventa un instrument d'auscultation cardiaque, créa un liniment pour rhumatisants à base d'acide acétylo-salicylique qui porte son nom et se fit une réputation dans le traitement diététique et médicamenteux des affections de l'estomac (poudres alcalines Bourget. Il fut à la pointe de la lutte contre la tuberculose. Un don de B. permit de créer à Lausanne-Vidy le Parc Bourget, réserve naturelle dès 1920.

Sources et bibliographie

  • Précis de thérapeutique, 1896
  • Beaux dimanches, 1909
  • S. Rabow, «Prof. Dr. Louis Bourget», in Münchener Medizinische Wochenschrift, 39, 1913, 2180-2182
  • L. Polla, Rues de Lausanne, 1981, 144-145
Liens
Autres liens
fotoCH
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 22.3.1856 ✝︎ 26.7.1913

Suggestion de citation

Benaroyo, Lazare: "Bourget, Louis", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 11.06.2007. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/014300/2007-06-11/, consulté le 26.11.2020.