de fr it

HeinrichBuess

17.5.1911 à Sankt Chrischona (comm. Bettingen), 31.12.1984 à Bâle, prot., de Wenslingen. Fils de Heinrich, théologien et économiste, et d'Elise Hedwig Batschelet. Frère d'Eduard (->). Margaretha Kuny. Docteur en médecine, spécialiste FMH en gynécologie et obstétrique. Premier médecin d'entreprise à plein temps en Suisse, engagé par Ciba de 1946 à 1971, B. identifia deux maladies des travailleurs de la chimie: l'entéropathie due au chrome (1950) et l'anémie due au pyrazol (1964). Privat-docent (1946) et professeur extraordinaire (1956) d'histoire de la médecine à l'université de Bâle, il étudia surtout l'histoire de l'hygiène publique en Suisse, de la pathologie, de la gynécologie et de la médecine des XVIe et XVIIe s. S'en tenir aux faits et aux relations clairement démontrables, éviter les interprétations spéculatives, tels étaient les points forts de sa méthode.

Sources et bibliographie

  • F. Rintelen et al., «Festschrift zum 70. Geburtstag des Basler Medizinhistorikers Prof. Dr. med. Heinrich Buess», in Gesnerus, 38, 1981, 1-280 (avec liste des œuvres)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 17.5.1911 ✝︎ 31.12.1984

Suggestion de citation

M.F. Koelbing, Huldrych: "Buess, Heinrich", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 15.02.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/014310/2012-02-15/, consulté le 04.12.2021.