de fr it

ConradKlauser

à Eglisau, mentionné pour la première fois en 1500 à Zurich, 1555 à Lucerne, de Zurich (1500), de Lucerne (1509). Fils d'Anton Scherer, issu d'une vieille famille de baigneurs (tenanciers de bains publics) et d'apothicaires d'Eglisau, et de Katharina von Kempen. Frère d'Anton (->) et de Felix (->). Afra Feer, fille de Ludwig Feer. C. suivit son frère comme pharmacien à Zurich où il obtint la bourgeoisie en 1500 à titre gracieux, pour avoir soutenu financièrement la ville lors d'une campagne militaire. A la même époque, il changea son nom en Clauser. Il émigra à Lucerne avant 1505 et ouvrit une pharmacie dans la maison Zum Kiel où sont encore conservées les peintures murales qu'il y fit réaliser. Membre du Grand Conseil (1511) et du Petit Conseil (dès 1513/1516) de Lucerne. Dans la seconde guerre de Kappel, il tint le registre de guerre lucernois. C. entreprit en outre de grands voyages en Orient et fut fait chevalier du Saint-Sépulcre en 1519 en Palestine.

Sources et bibliographie

  • J. Amberg, «Die Wandgemälde im Hause des Herrn d'Orelli-Corragioni», in Gfr., 33, 1878, 105-133
  • G.A. Wehrli, Der Zürcher Stadtarzt Dr. Christoph Clauser und seine Stellung zur Reformation der Heilkunde im XVI. Jahrhundert, 1924
En bref
Variante(s)
Conrad Clauser
Conrad Scherer (nom de naissance)
Dates biographiques Première mention 1500 ✝︎ 1555