de fr it

MaxCloetta

21.7.1868 à Zurich, 23.6.1940 à Zurich, prot., de Zurich et Bergün. Fils d'Arnold, professeur de pharmacologie et de médecine légale à Zurich, et de Maria Locher. Lucy Julie Spöndlin, fille de Sigmund Rudolf. Etudes de médecine à Zurich et à Genève, doctorat à Zurich (1893), perfectionnement à Strasbourg avec Oswald Schmiedeberg et à Paris. C. enseigna la pharmacologie (et jusqu'en 1905 la médecine légale) à l'université de Zurich, comme privat-docent (1898), professeur extraordinaire (1901) et ordinaire (1907-1935; recteur de 1914 à 1915) . Membre du conseil de santé (1909-1931). C. modernisa l'enseignement de la pharmacologie à Zurich et y introduisit des activités de recherche. Il a étudié l'usage de la digitaline comme cardiotonique, la physiologie des poumons et du système nerveux central, la régulation de la température corporelle et la fièvre, la narcose, l'accoutumance aux poisons et les intoxications.

Sources et bibliographie

  • Schweizer Ärzte als Forscher, Entdecker und Erfinder, cat. expo. Berne, 1946
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 21.7.1868 ✝︎ 23.6.1940

Suggestion de citation

H. Bickel, Marcel: "Cloetta, Max", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 19.12.2003, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/014324/2003-12-19/, consulté le 21.10.2020.