de fr it

Henri F.Ellenberger

6.11.1905 (Henri Frédéric) à Nalolo (Rhodésie, auj. Zimbabwe), 1.5.1993 à Montréal, prot., de Rüderswil. Fils de Victor, pasteur et missionnaire, et d'Evangéline Christol. Emilie Esther von Bachst. Ecoles en Rhodésie, études de médecine à Strasbourg, Paris et Berne, doctorat à Paris (1934). Cabinet de psychiatre à Poitiers entre 1934 et 1941. Revenu en Suisse pendant la Deuxième Guerre mondiale, E. devint médecin assistant, puis médecin chef dans les cliniques psychiatriques de Waldau (comm. Berne) et de Breitenau (comm. Schaffhouse). Professeur de psychiatrie à la clinique Menninger à Topeka (Kansas) dès 1952, puis à Montréal (1959-1972). Auteur de divers articles dans le domaine de l'ethnopsychiatrie, de l'histoire de la psychiatrie et de la psychiatrie judiciaire, E. acquit une renommée internationale avec son ouvrage A la découverte de l'inconscient (angl. 1970, all. 1973, franç. 1974, 21994). Il légua sa bibliothèque à la Société internationale d'histoire de la psychiatrie et de la psychanalyse à Paris, qui fonda le Centre de documentation Henri Ellenberger en 1992.

Sources et bibliographie

  • M.S. Micale, «Henri F. Ellenberger and the origins of European psychiatric historiography», in Beyond the Unconscious , éd. M.S. Micale, 1993, 3-86; 375-377 (avec bibliogr. et liste des œuvres)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 6.11.1905 ✝︎ 1.5.1993