de fr it

Max RenéFrancillon

1.3.1899 à Lausanne, 13.12.1983 à Zurich, prot., de Lausanne. Fils de Paul Charles, directeur de Francillon & Cie, commerce de fer. 1930 Mathilde Hedwig Huber, diplômée en médecine, fille de Jakob, imprimeur à Soleure. Gymnase à Lausanne et Bad Kreuznach (Rhénanie-Palatinat), études de médecine et d'anthropologie à Zurich et Berlin (1919-1924). Médecin-assistant à l'hôpital Balgrist à Zurich (1928-1938). Privat-docent en orthopédie (1937). Cabinet à Zurich (1938-1950). Directeur de la clinique orthopédique universitaire Balgrist (1950-1969). Professeur extraordinaire (1950), puis ordinaire (1967). Président de la Société suisse d'orthopédie (1956-1958) et de la Société allemande d'orthopédie (1960-1961). Membre de la Leopoldina, Académie allemande des sciences naturelles (1966). Membre d'honneur de diverses sociétés étrangères d'orthopédie. Ses recherches ont porté principalement sur l'anatomie du système locomoteur, la luxation congénitale de la hanche, la myokinésiographie et l'arthrose de la hanche.

Sources et bibliographie

  • A. Schreiber, éd., Wissenschaftliche Arbeiten 1924-1976, 2 vol., 1979
  • A. Schreiber, «Professor Max René Francillon zum Gedenken», in Gesnerus, 41, 1984, 205-206
  • M. et F. Francillon, Notice généal. sur la famille Francillon, 1989, 189-190
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 1.3.1899 ✝︎ 13.12.1983