de fr it

AlfredGigon

24.9.1883 à Delémont, 25.7.1975 à Bâle, cath., de Goumois et Bâle. Fils d'Alfred, juriste, et de Marie Caroline Rippstein. 1910 Tora Maria Rosenberg, de Göteborg, médecin. Doctorat en médecine à Bâle (1906). Après des études de biochimie et de physiologie à Berlin et à Stockholm, G. travailla dès 1909 à la policlinique médicale universitaire de Bâle, où il créa un laboratoire de recherche et dont il fut médecin chef de 1932 à 1954. Chargé de cours de médecine interne en 1911, il fut nommé professeur extraordinaire en 1921 et professeur ordinaire en 1933. Ses recherches portèrent principalement sur l'alimentation et le métabolisme (diabète). Personnalité ouverte au monde, scientifique soucieux de collaboration, G. fonda en 1943 l'Académie suisse des sciences médicales et en 1945 l'Institut suisse des tropiques. Docteur honoris causa de la Sorbonne.

Sources et bibliographie

  • Die Kost des Arbeiters, 1914
  • W. Löffler et al., «Alfred Gigon zum 80. Geburtstag», in Journal suisse de médecine, 93, 1963, 1345-1348
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 24.9.1883 ✝︎ 25.7.1975

Suggestion de citation

M.F. Koelbing, Huldrych: "Gigon, Alfred", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 31.08.2005, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/014378/2005-08-31/, consulté le 29.11.2020.