de fr it

JeanGriffon

Rhinoplastie suivant la méthode de Gaspare Tagliacozzi. Gravure dans l'ouvrage de ce dernier De Curtorum chirurgia per insitionem libri duo, Venise, 1597 (Universitätsbibliothek Basel, Lp I 13:1, planche 8).
Rhinoplastie suivant la méthode de Gaspare Tagliacozzi. Gravure dans l'ouvrage de ce dernier De Curtorum chirurgia per insitionem libri duo, Venise, 1597 (Universitätsbibliothek Basel, Lp I 13:1, planche 8). […]

vers 1544 à San Miniato (Toscane), après 1602 à Paris (?), prot., bourgeois de Genève (1588). Fils de François. 1584 Suzanne de Thomatis, fille de Thomas. Réfugié pour la religion à Genève dès 1582, G. y est nommé chirurgien de l'hôpital en 1586. Il exerce également comme chirurgien militaire, puis, suite à des différends salariaux avec le Conseil, il s'installe pendant deux ans dès 1592 à Lausanne. Son élève Guillaume Fabri rapporte quelques opérations remarquables dont G. s'était fait une spécialité, comme celle, restée fameuse, de la reconstruction d'un nez après ablation. La fin de sa vie ne nous est pas connue. N'ayant lui-même rien publié, c'est à travers les écrits de Fabri que se forge sa réputation d'habile chirurgien.

Sources et bibliographie

  • L. Gautier, La médecine à Genève jusqu'à la fin du dix-huitième s., 1906, 206-209, 489
  • E. Olivier, «Trois chirurgiens de Lausanne, Franco, Griffon, Fabri», in RHV, 43, 1935, 15-43, 65-93
En bref
Dates biographiques ∗︎ vers 1544 ✝︎ après 1602

Suggestion de citation

Barras, Vincent: "Griffon, Jean", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 17.07.2007. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/014390/2007-07-17/, consulté le 25.11.2020.