de fr it

JohannesKupferschmid

16.8.1691 à Berthoud, 1750 à Paris, prot., de Berthoud. Fils de Johannes, boucher, et de Margritha Im Hof. Anna-Catharina Schläfli, fille de Michael, notaire. Scolarité à Berne, études de médecine probablement à Strasbourg, puis dès 1714 à Bâle, où il passa son doctorat (1715) en publiant un traité de médecine militaire basé sur ses expériences de la seconde guerre de Villmergen. K. siégea au Conseil des Trente-Deux (dès 1719), puis à celui des Douze à Berthoud (1722-1740). Frappé d'une amende par le Conseil de Berne pour avoir procédé en secret à des dissections de cadavres, il émigra en 1730 à Soleure où il devint médecin de la ville (1735). De retour à Berthoud en 1736, il devint bailli de Grasswil (1737-1740). On ne sait rien de son séjour ultérieur à Paris.

Sources et bibliographie

  • ABourg, Berthoud
  • W. Rütimeyer, Dr. Johannes Kupferschmid 1691-1750 und seine Dissertatio chirurgico-medica de morbis praeliantium 1715, 1918
  • H. Bloesch, «Wissen und Glauben - Johannes Kupferschmid und Johann Rudolf Gruner», in Burgdorfer Jahrbuch, 1936, 85-91
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF