de fr it

HermannLebert

Portrait par l'atelier photographique de Jongh à Lausanne, vers 1861 © Fonds de Jongh, Musée de l'Elysée, Lausanne.
Portrait par l'atelier photographique de Jongh à Lausanne, vers 1861 © Fonds de Jongh, Musée de l'Elysée, Lausanne.

9.6.1813 (Hermann Levay ou Lewy) à Breslau, 1.8.1878 à Bex, prot., d'Allemagne, de Bex (1841). Fils d'Isidor Jakob et de Johanna Fanty. 1853 Isaline Cécile Henriette Fayod, fille de Paul Henri François Rodolphe, notaire. Etudes de médecine et de sciences naturelles à Berlin ainsi qu'à Zurich (1833-1834), où L. obtint son doctorat en médecine (1834). Ayant participé à l'expédition de Savoie en 1834, L. fut renvoyé de l'université et partit pour Paris. Il exerça ensuite la médecine à Bex, aux bains de Lavey-Morcles (dès 1838), puis à Paris dès 1846. Professeur ordinaire de pathologie, thérapie et médecine clinique à Zurich (1853), professeur à Breslau (1859-1874) et professeur honoraire de l'académie de Lausanne (1859). L. s'installa à Vevey en 1874. Médecin et naturaliste éminent, il publia plusieurs ouvrages fondamentaux en médecine. Auteur également d'écrits moins importants sur des lieux de cure suisses, sur les araignées et les acariens.

Sources et bibliographie

  • W. Löffler, «Hermann Lebert», in Zürcher Spitalgeschichte, 2, 1951 129-143
  • B. Reichert, La vie et les œuvres de Hermann Lebert, 1973
  • G. Saudan, La médecine à Lausanne du XVIe au XXes., 1991, 64-66
  • Professeurs Académie Lausanne, 379-380
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 9.6.1813 ✝︎ 1.8.1878