de fr it

HansRäber

1624 à Inwil (LU), 1686, cath., d'Ebikon. Propriétaire d'une scierie à Ebikon dès 1649. Menuisier, ébéniste, sculpteur sur bois et peintre animalier. Trüllmeister (commis d'exercices de tir). Banni en 1653 en tant que rebelle, R. se réfugia en Alsace et envoya aux autorités un mémoire exposant son rôle et ses motivations lors de la guerre des Paysans; il invoquait notamment l'obligation pour les artisans de la campagne de s'inscrire dans une corporation de ville. Gracié en 1657, il ne reçut le droit d'exercer que l'ébénisterie et, à l'instigation de son concurrent de la ville, le sculpteur Hans Ulrich R., l'entrée à la confrérie de Saint-Luc lui fut refusée. En 1685, pour avoir proféré des injures lors de diverses altercations, R. fut frappé d'infâmie et mis hors-la-loi.

Sources et bibliographie

  • Th. von Liebenau, «Hans Räber von Ebikon», in Katholische Schweizer-Blätter, 13, 1897, 389-434
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 1624 ✝︎ 1686
Indexation thématique
Politique / Société (1250-1800)