de fr it

WernliSchilling

Mentionné pour la première fois en 1396, après 1400, bourgeois de Bâle et Lucerne. Commerçant et transporteur. Pendant le conflit entre Berne et le comte de Gruyère, les marchandises de S. furent confisquées par des soldats bernois (1396), ce qui entraîna un procès devant le tribunal impérial (1397) et une guerre privée contre Berne. Après des tentatives de meurtre contre S., la ville fut mise au ban de l'Empire (1397-1398). En 1399, S. attaqua Berthoud avec des troupes qu'il avait été autorisé à recruter par le Conseil lucernois. Cet acte pesa jusqu'au XVe s. sur les relations entre les deux villes. Sur pression de Lucerne, S. fut contraint de cesser sa guerre en 1400. Le Livre blanc de Sarnen et Melchior Russ attribuent à des hostilités de ce type les travaux de fortification réalisés à Lucerne avant 1408.

Sources et bibliographie

  • QW, III/1, 29-31
  • Th. von Liebenau, «Wernli Schilling von Luzern», in Monat-Rosen, 27, 1883, 3-13
Liens
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques Première mention 1396 ✝︎ après 1400
Indexation thématique
Economie et professions

Suggestion de citation

Egloff, Gregor: "Schilling, Wernli", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 20.11.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/014485/2012-11-20/, consulté le 27.09.2021.