de fr it

FritzMorin

11.12.1852 à Saint-Aubin (auj. comm. Saint-Aubin-Sauges), 4.3.1925 à Leysin, de Vich. Fils de Charles Louis, médecin, et de Charlotte Brunner. 1879 Sophie Berthoud, fille de Georges Berthoud. Etudes de médecine à Berne, Tübingen et Lyon, formation postgraduée à Lausanne. M. pratiqua à Bex et Colombier (NE). Puis, engagé dans la lutte contre la tuberculose, il prit part, avec Edouard de Cérenville et Louis Secretan, à la création de la station d'altitude de Leysin dès 1890. Il y dirigea plusieurs établissements privés et fut l'un des fondateurs du sanatorium populaire en 1902, dont il restera président jusqu'à sa mort, ainsi que du sanatorium des enfants. M. fut également très actif sur le plan national (direction de la Croix-Rouge, Pro Juventute) et international et occupa des fonctions importantes dans les associations de lutte antituberculeuse.

Sources et bibliographie

  • Revue médicale de la Suisse romande, 45, 1925, 312-323
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Barras, Vincent: "Morin, Fritz", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 06.05.2010. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/014560/2010-05-06/, consulté le 29.07.2021.