de fr it

JakobRuf

vers 1505 à Constance, 20.2.1558 à Zurich, de Constance, de Zurich dès 1532. Fils de Thias. Kleophe Schenkli, fille de Heinrich, chancelier de Wil (SG). Aussi appelé Rueff et Ruoff. Au couvent de Coire jusque vers 1525, R. fit ensuite un apprentissage et une maîtrise de barbier-chirurgien. Chirurgien de la ville de Zurich (dès 1532), médecin de la ville ad interim (1552-1554) jusqu'à l'entrée en fonction de Konrad Gessner. Ophtalmologue réputé et chirurgien spécialisé dans les hernies et les calculs. Auteur d'ouvrages en latin et en allemand, dont un traité d'obstétrique De conceptu en 1554 (utilisé à Zurich comme manuel pour la formation des sages-femmes), un ouvrage consacré à l'ophtalmologie, un manuel sur les tumeurs, une bibliographie d'érudits, une table astrologique, des calendriers, des prévisions, des prospectus et des chansons. De plus, R. mit en scène cinq pièces de théâtre inspirées de sujets patriotiques (dont Neues Tellenspiel, 1545) ou bibliques, qu'il écrivit pour défendre la cause de la Réforme et la politique municipale.

Sources et bibliographie

  • H.E. Keller, éd., Jakob Ruf, 5 vol., 2008
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF