de fr it

Johann JakobScharandi

1630 (?), 6.10.1682 à Soleure, cath., de Soleure. Fils de Ludwig Tscharandi, docteur, médecin de la ville, membre du Grand Conseil, et de Susanna Schwaller. 1651 Elisabeth Specht, fille d'Urs, notaire et greffier du tribunal. Etudes de médecine à Montpellier (?) et Amsterdam, peut-être poussées jusqu'au doctorat. Médecin de la ville de Soleure (1650-1682). En 1670, S. publia des conseils pour l'exercice de la médecine dans un ouvrage intitulé Modus et ratio visendi aegros.

Sources et bibliographie

  • J. Schürmann-Roth, «"Modus et ratio visendi aegros" des Solothurner Arztes Johann Jakob Scharandaeus (1630-1682)», in Gesnerus, 37, 1980, 73-82
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 1630 (?) ✝︎ 6.10.1682

Suggestion de citation

Boschung, Urs: "Scharandi, Johann Jakob", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 14.11.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/014619/2012-11-14/, consulté le 19.09.2020.