de fr it

Jean-PierreTerras

1741 dans le Dauphiné, 29.1.1816 à Genève, prot., de Genève (1769). Fils d'André. Célibataire. T. fut appelé de Paris à Genève en 1769 par le médecin Théodore Tronchin pour pallier la pénurie de chirurgiens dans cette ville. Agrégé médecin en 1770, il occupa dès lors diverses fonctions médicales: chirurgien de l'hôpital de Genève, visiteur des morts (dès 1790), médecin des prisons (1791). Correspondant de l'Académie royale de chirurgie de Paris, il rédigea plusieurs articles relatifs à la chirurgie et à la dermatologie, parus dans les principales revues françaises de médecine, de chirurgie et de chimie, ainsi qu'un volumineux ouvrage sur la syphilis (1810), connu des spécialistes au XIXe s.

Sources et bibliographie

  • L. Gautier, La médecine à Genève jusqu'à la fin du dix-huitième s., 1906 (22001)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 1741 ✝︎ 29.1.1816

Suggestion de citation

Barras, Vincent: "Terras, Jean-Pierre", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 04.02.2014. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/014663/2014-02-04/, consulté le 14.05.2021.