de fr it

LeonhardThurneysen

6.8.1531 à Bâle, 8.7.1596 à Cologne, prot., puis cath., de Bâle. Fils de Jacob, serrurier, orfèvre et ancien capitaine au service de Savoie, et d'Ursula Penner. 1) 1546/1547 Margaretha Müller, 2) 1558 Anna Hüetlin, fille de Heinrich, orfèvre, 3) 1580 Marina Herbrott, fille de Matthäus, junker. Après un apprentissage auprès de son père, T. fut assistant (famulus) du professeur bâlois Johannes Huber qui l'initia à la médecine de Paracelse et à l'alchimie. Il fit un tour de compagnon en France et en Angleterre en 1547. En 1551, il participa aux campagnes militaires du margrave Albert Alcibiade de Brandebourg-Kulmbach, fut blessé en 1553 et fait prisonnier. Revenu à Bâle en 1555, il dut fuir en raison d'escroqueries et de dettes en 1558. Entrepreneur minier au Tyrol dès 1559, il acquit de vastes connaissances dans ce domaine et s'adonna à l'écriture. A la demande de l'archiduc Ferdinand II d'Autriche, il entreprit de longs voyages jusqu'en Egypte pour étudier la métallurgie. Médecin personnel de l'évêque Johannes von Hoya à Münster (Westphalie, 1569), il fut imprimeur chez Johann Eichorn à Francfort-sur-l'Oder (1570). Médecin personnel du prince-électeur Jean Georges de Brandebourg dès 1571, T. dirigea sa propre imprimerie à Berlin. Il édita des ouvrages sur les mines, la médecine, la pharmacie, l'alchimie, l'astrologie et la botanique, ainsi que des livres de voyage. En outre, T. fut financier et marchand de produits chimiques et pharmaceutiques. Il divorça de sa troisième épouse, ce qui entraîna un procès public en 1584; l'affaire l'amena à écrire son autobiographie pour se justifier. Cette séparation causa sa faillite, forçant T. à mettre un terme à sa carrière berlinoise. Il s'installa à Rome où il devint médecin personnel de l'évêque de Constance et cardinal Mark Sittich II von Hohenems.

Sources et bibliographie

  • J.C.W. Moehsen, Leben Leonhard Thurneissers zum Thurn, 1783
  • G. Spitzer, … und die Spree führt Gold, 1996 (avec cat. des mss.)
  • Theophrast und Galen, Celsus und Paracelsus, cat. expo. Bâle, 2005
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF