de fr it

JakobWyrsch

12.6.1892 à Stans, 29.1.1980 à Berne, cath., de Buochs. Fils de Jakob (->). Margarita Schneider, médecin. Gymnase à Stans, études de médecine à l'université de Zurich, doctorat (1920). Assistant à la clinique psychiatrique universitaire du Burghölzli à Zurich et à la clinique privée de chirurgie im Bergli à Lucerne, W. fut médecin-chef (1923-1925), directeur de la clinique psychiatrique de Saint-Urbain (1925-1934), puis responsable de secteur (1934) et suppléant du médecin-chef de la clinique psychiatrique universitaire de la Waldau à Berne (1940-1952). Privat-docent de psychiatrie (1936) et professeur extraordinaire de psychiatrie judiciaire (1945-1962) à l'université de Berne. Il ouvrit un cabinet à Stans en 1952. Représentant d'une psychiatrie proche du patient et expert très demandé, W. publia un manuel de psychiatrie judiciaire (1946), une recherche sur la schizophrénie (Die Person des Schizophrenen, 1949) et des études d'histoire culturelle, dont une biographie de Robert Durrer (1949). Prix culturel de Suisse centrale (1961).

Sources et bibliographie

  • L.J. Pongratz, éd., Psychiatrie in Selbstdarstellungen, 1977, 470-503 (autobiogr.)
  • Fonds, KBNW
  • R. Neiger, Jakob Wyrsch (1892-1980), 1985 (avec liste des œuvres)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 12.6.1892 ✝︎ 29.1.1980