de fr it

TheodorZwinger

26.8.1658 à Bâle, 22.4.1724 à Bâle, prot., de Bâle. Fils de Johannes (->). Frère de Johann Rudolf (->). 1683 Margaretha Burckhardt, fille de Johann Rudolf, professeur de médecine. Etudes de médecine dès 1675, doctorat à Bâle en 1680, perfectionnement à Genève, Paris et Strasbourg. Professeur d'éloquence (1684), de physique (1687), d'anatomie et de botanique (1703), de médecine théorique et pratique (1711), plusieurs fois doyen de la faculté de philosophie et de médecine, recteur de l'université de Bâle (1704-1705 et 1711-1712). Médecin de la ville (1711). Auteur d'un guide de médecine domestique très apprécié (Der sichere und geschwinde Artzt, 1684, 71748), d'une flore (Theatrum botanicum, 1696) et d'un manuel de pédiatrie, terme dont il est l'inventeur (Paedojatreja practica, 1722), Z. entretint une vaste correspondance, notamment avec Johann Scheuchzer. Membre de la Leopoldina, académie impériale des sciences naturelles (1685).

Sources et bibliographie

  • Fonds (correspondance), UBB
  • H. Buess et al., Theodor Zwinger III. (1658-1724), 1962
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Steinke, Hubert: "Zwinger, Theodor", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 21.01.2014, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/014708/2014-01-21/, consulté le 29.10.2020.