de fr it

JohannesBischoff

Première mention vers 1460, de Saint-Gall. Ecolier ès arts de 1460 environ à 1466 à Rome, où il reçut licence et prêtrise, B. passa du couvent bénédictin de Petershausen (Constance) à celui de Saint-Gall. Il fréquenta l'université de Pavie de 1474 à 1476; docteur en droit en 1477, procureur à Rome de l'abbé de Saint-Gall Ulrich Rösch, directeur, à son retour, de l'école du couvent. Dès 1480 il obtint des dispenses pour enseigner dans des universités étrangères et pour cumuler des bénéfices. Prédicateur à l'abbatiale de Saint-Gall, conseiller juridique de l'abbé, il fut chargé de diverses ambassades, notamment en France. Ses séjours en Italie le rattachent à l'humanisme, au moins sur un plan formel, comme le montrent ses essais de graphies.

Sources et bibliographie

  • CMD-CH, 3, 1991, 297
Liens
En bref
Dates biographiques Première mention 1460

Suggestion de citation

von Scarpatetti, Beat: "Bischoff, Johannes", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 31.10.2002, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/014728/2002-10-31/, consulté le 05.12.2021.