de fr it

FridolinSicher

Directorium perpetuum (ordre de l'Office divin). Livre d'heures écrit par le chapelain vers 1520, commandé par l'abbé Franz Gaisberg pour le couvent de Saint-Gall (Stiftsbibliothek St. Gallen, Cod. Sang. 539, p. 21; e-codices).
Directorium perpetuum (ordre de l'Office divin). Livre d'heures écrit par le chapelain vers 1520, commandé par l'abbé Franz Gaisberg pour le couvent de Saint-Gall (Stiftsbibliothek St. Gallen, Cod. Sang. 539, p. 21; e-codices). […]

6.3.1490 à Bischofszell, 13.6.1546 . Fils de Hermann et d'Elisabeth Schwitzer. Formation d'organiste à Constance auprès de Martin Vogelmaier (1503-1504) et de Hans Buchner (1512-1513). En 1510, S. obtint la chapellenie de l'autel Sainte-Agnès dans la collégiale Saint-Pélage de Bischofszell, liée au service de l'orgue. Ordination en 1511. Chapelain de Saint-Jacques près de Saint-Gall dès 1516, il fut aussi organiste de l'abbaye et réalisa une série de manuscrits liturgiques pour la bibliothèque du monastère. A cause de la Réforme, il ne put bénéficier de la cure de Dielsdorf (église Saint-Gall), qu'il avait obtenue en 1520. Fidèle à l'ancienne foi, S. vécut à Bischofszell (1529-1531), puis à Ensisheim (Alsace, 1531-1536). De retour à Bischofszell, il fut chanoine du chapitre de Saint-Pélage et continua d'œuvrer pour l'abbaye de Saint-Gall. Sa tablature pour orgue (1512-1531) constitue un témoignage essentiel de la culture musicale en Suisse et en Allemagne du Sud au début du XVIe s. Elle comprend 176 œuvres de 94 compositeurs, parmi lesquels figurent Paul Hofhaimer, Heinrich Isaac, Josquin Desprez et Ludwig Senfl. Pour sa chronique des années 1423 à 1531, S. s'inspira des récits de Heinrich Forrer von Lichtensteig, qu'il compléta par ses propres observations à partir de 1515. Il y décrit notamment, d'un point de vue catholique, avec une certaine objectivité et tolérance, les événements liés à la Réforme en Suisse orientale, dont il fut le témoin.

Sources et bibliographie

  • E. Götzinger, éd., «Fridolin Sichers Chronik», in Mitteilungen zur vaterländischen Geschichte, 20, 1885
  • H.J. Marx, T. Warburton, éd., St. Galler Orgelbuch: die Orgeltabulatur des Fridolin Sicher, 1992
  • W.R. Nef, «Der St. Galler Organist Fridolin Sicher und seine Orgeltabulatur», in Annu. de la nouvelle Soc. suisse de musique, 7, 1938
  • CMD-CH, 3, 310
  • T. Warburton, Sicher's tablature, 1997
  • R. Gamper, «Liebe und Zorn - Menschliche Regungen und die Allmacht Gottes in den St. Galler Chroniken der Reformationszeit», in Liebe und Zorn, éd. A. Härter, J. Steinmetz, 2009, 41-63
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Markus Kaiser: "Sicher, Fridolin", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 23.11.2011, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/014767/2011-11-23/, consulté le 03.07.2022.