de fr it

Jakob LukasSchabelitz

10.3.1827 à Bâle, 29.1.1899 à Zurich, prot., de Bâle. Fils de Jakob Christian, imprimeur et membre du Grand Conseil, et d'Elisabeth Flick. 1856 Marie Hintermeister, fille de Johann Heinrich, directeur d'une entreprise commerciale. Gymnase (1835-1843) et Pädagogium (1843) à Bâle, stage aux éditions Sauerländer d'Aarau (1844), cours à l'université de Bâle (1845). Voyage en Europe en qualité de secrétaire d'un couple de musiciens (1846). Journaliste à Londres (1846-1848), correspondant à Paris (1848). A Bâle, éditeur (1848-1852) et rédacteur responsable de la National-Zeitung (dès 1849), journal radical fondé par son père. Propriétaire d'une librairie à Zurich (1854-1864). S. fréquenta Bertha von Suttner, Karl Marx et Friedrich Engels. Il publia le Manifeste du Parti communiste dès 1848. Il fit paraître, auprès de la maison d'édition qu'il créa à Zurich en 1864, les œuvres de nombreux opposants allemands, entre autres celles de Georg Herwegh.

Sources et bibliographie

  • T. Dénes, «Lehr- und Wanderjahre eines jungen Schweizers (1845-1848)», in RSH, 16, 1966, 34-79
  • C. Ulrich, Der Verleger Jakob Lukas Schabelitz, 1999
  • BaZ, 5.10.2005
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 10.3.1827 ✝︎ 29.1.1899