de fr it

MaxGraessli

4.3.1902 à Aarau, 29.6.1985 à Zurich, prot., de Grabs. Fils d'Andreas, commerçant, et d'Anna Grob. 1) Marie Madeleine Simmen, 2) Marga Bruppacher. Gymnase à Aarau, études de droit à Berne, Genève et Paris, doctorat et patente d'avocat à Berne. En 1930, G. entre au Département politique fédéral. Consul général en Slovaquie dès 1942, il est ensuite en poste à Washington (dès 1945), Tokyo et Moscou. Ministre de Suisse à Budapest (1949-1952), New Delhi (1952-1953) et Stockholm (1955-1960, ambassadeur dès 1957). En 1960-1961, il obtient un congé pour remplir, à la demande de l'ONU, les fonctions de conseiller économique du gouvernement du Togo. Dès 1962, G. est chef de la division des affaires administratives du Département politique. En 1966-1967, il reçoit un mandat de l'ONU pour élaborer un rapport sur le canal de Panama.

Sources et bibliographie

  • Documentation du DFAE
  • Fonds, AfZ
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 4.3.1902 ✝︎ 29.6.1985

Suggestion de citation

Perrenoud, Marc: "Graessli, Max", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 10.01.2006. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/014849/2006-01-10/, consulté le 26.11.2020.