de fr it

FranzKappeler

7.4.1898 à Oberneunforn (comm. Neunforn), 19.9.1988 à Muri bei Bern, prot., de Frauenfeld. Fils d'Ernst, pasteur, et de Maria Van Vloten. Heidi Wyss. Etudes à Zurich, Genève et Berne, doctorat en droit en 1925. Stagiaire auprès des tribunaux zurichois, collaborateur du Département politique fédéral (auj. Département des affaires étrangères) dès 1926. Secrétaire (1936), puis conseiller de légation (1939), K. seconda le ministre de Suisse à Berlin jusqu'en 1944. Il prit une part très importante à la négociation germano-suisse qui aboutit à l'apposition du tampon "J" sur les passeports des juifs allemands en 1938. De retour à Berne, il intégra la section des affaires financières et participa à de nombreuses commissions et délégations économiques. Nommé à Beyrouth, il représenta dès 1950 la Suisse au Liban, en Syrie, en Irak et en Jordanie. Ministre (1956), puis ambassadeur (1960) à Pretoria jusqu'à sa retraite (1963). Dans ses écrits, K. manifesta une attitude complaisante aussi bien à l'égard du Troisième Reich que de l'Afrique du Sud et de son régime d'apartheid.

Sources et bibliographie

  • Documentation du DFAE
  • G. Kreis et al., Les relations entre la Suisse et l'Afrique du Sud, 2001
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 7.4.1898 ✝︎ 19.9.1988