de fr it

HansSulzer

17.3.1876 à Winterthour, 3.1.1959 à Winterthour, prot., de Winterthour. Fils de Heinrich (->). Frère de Robert Heinrich (->) et de Carl Jakob (->). 1906 Elisabeth Weber. Etudes de droit et d'économie politique à Genève, Berlin et Leipzig, doctorat en droit (1900). Entré chez Sulzer Frères en 1903, directeur de l'entreprise à partir de 1914 (après que la société en commandite eut été transformée en société anonyme) et président du conseil d'administration (1935-1959). Délégué extraordinaire et ministre plénipotentiaire de Suisse à Washington (1917-1920), chargé d'assurer l'approvisionnement en vivres et en matières premières. Chef de la section des métaux et machines de l'Office de guerre pour l’industrie et le travail (1939-1941), président de la commission fédérale pour la surveillance des importations et des exportations (1939-1945). Mandaté par le Conseil fédéral, S. effectua des missions de politique commerciale à Londres (1939), à Berlin (1940), puis à nouveau à Londres (1942), où il s'efforça sans succès d'assouplir le blocus des Alliés. L'inscription de Sulzer Frères SA sur la liste noire des Alliés (octobre 1943 à mars 1944) fut perçue par l'élite économique suisse comme une attaque ciblée contre l'un de ses représentants les plus importants. Président de l'Union suisse du commerce et de l'industrie et de la Chambre suisse du commerce (1935-1951). Administrateur et membre du comité de diverses entreprises, organisations patronales et commerciales.

Sources et bibliographie

  • F. Oederlin, Ein Beitrag zur Geschichte der Gebrüder Sulzer, Aktiengesellschaft Winterthur, 1965
  • Publ. CIE, 10
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Daniel Nerlich: "Sulzer, Hans", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 23.05.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/014898/2012-05-23/, consulté le 18.05.2022.