de fr it

PeterVieli

17.3.1890 à Coire, 11.5.1972 à Châteauneuf-Grasse (Provence-Alpes-Côte d'Azur), cath., de Rhäzüns, Cumbel (auj. comm. Lumnezia) et Cazis. Fils de Peter, commerçant, et d'Elisabeth Gissinger. Arrière-petit-fils de Georg Anton (->). Anne-Marie de Pury, fille d'Hermann-Samuel, propriétaire à Hauterive (NE). Gymnase à Coire, études de droit à Fribourg, Munich et Berne (doctorat en 1916). Après avoir travaillé à Coire pour l'étude de Georg Willi et pour le Comptoir d'escompte de Genève, V. entra au Département politique en 1918. Premier secrétaire de la légation de Suisse à Rome (1924-1931), il œuvra ensuite au sein de la Division du commerce du Département de l'économie et joua un rôle primordial dans les négociations pour les accords de clearing. En décembre 1937, il devint directeur général du Crédit suisse. Il fit partie du conseil d'administration de l'Association suisse des banquiers (1939-1942, 1944-1952), dont il présida le comité Allemagne (1939-1942). Signataire de la Pétition des 200 en 1940, il fut caissier du Comité d'actions de secours sous le patronage de la Croix-Rouge suisse dirigé par Eugen Bircher pour envoyer une mission médicale suisse sur le front de l'Est en 1941. V. fut nommé en 1942 ministre de Suisse à Rome pour succéder à Paul Ruegger et améliorer les relations avec l'Italie. Rappelé à Berne en septembre 1943, il démissionna en février 1944 et revint à la direction générale du Crédit suisse (jusqu'en 1952), dont il fut ensuite administrateur (1952-1956). Responsable des problèmes financiers du Comité suisse pour la participation économique à la reconstruction européenne (comité Niesz), créé en novembre 1943 par des dirigeants des grandes banques et d'entreprises industrielles, V. exerça après 1945 des fonctions importantes dans des associations économiques et contribua à la reprise des relations financières avec l'Allemagne.

Sources et bibliographie

  • Documentation du DFAE
Liens
Notices d'autorité
GND